Le poêle bouilleur


Le poêle bouilleur, également appelé poêle chaudière, est un poêle à bois ou à pellets qui se raccorde à votre circuit de chauffage et alimente vos radiateurs. Il permet également de produire de l’eau chaude sanitaire (ECS)Installation du poele bouilleur

Principe du poêle bouilleur

Le poêle bouilleur est également appelé poêle chaudière car, plus qu’un poêle à bois classique, c’est un véritable appareil de chauffage central.

Le poêle bouilleur est raccordé à votre circuit de chauffage et intègre un échangeur de chaleur. L’eau de votre circuit de chauffage passe dans l’échangeur et se réchauffe avant de repartir dans votre circuit.

Il permet ainsi d’alimenter des radiateurs à eau, un plancher chauffant, un mur chauffant ou encore un ballon d’eau chaude sanitaire.

Le fonctionnement est donc triple :

  • Le poêle bouilleur chauffe par rayonnement la pièce dans laquelle il est installé.
  • Il peut alimenter en direct vos radiateurs à eau chaude, plancher chauffant, etc.
  • En même temps, il accumule une réserve d’eau chaude dans un ballon tampon afin de permettre une distribution ultérieure.

Le poêle bouilleur peut être à bois, à pellets ou mixte (utilise les deux combustibles).

Avantages d’un poêle chaudière

Le principal avantage du poêle bouilleur, ou poêle chaudière, est l’économie qu’il engendre. En effet, utilisé en relève de chaudière (gaz ou fioul), il vous fait faire des économies de combustible non négligeables.

De plus, il utilise le principe de post combustion qui lui confère un rendement supérieur à 80 %. Ce haut rendement le rend ainsi éligible au crédit d’impôt.

Enfin, disponible en de nombreux modèles de puissances différentes, il existe forcément un poêle bouilleur adapté à votre domicile et à vos besoins de chauffage.

Il existe plusieurs solutions pour l’installation d’un poêle bouilleur, ou poêle chaudière :

  • de façon autonome ;
  • en relève de chaudière gaz ou fioul ;
  • couplé avec une pompe à chaleur ;
  • couplé avec des capteurs solaires.

Son installation doit être réalisée par un professionnel afin d’assurer un raccordement en toute sécurité à votre circuit de chauffage. De plus, le professionnel vous fera bénéficier, sous certaines conditions d’un crédit d’impôt de 30 % depuis le 1er septembre 2014 ou de 15 à 25 % du 1er janvier 2014 au 31 août 2014.

Bon à savoir : à compter du 1er janvier 2015, votre poêle doit être installé par un professionnel certifié RGE (reconnu garant de l’environnement) pour pouvoir bénéficier du crédit d’impôt.

Prix du poele chaudiere

La fourchette de prix pour un poêle bouilleur, ou poêle chaudière, est aussi large que l’offre ! Comptez entre 3 000 et 20 000 € environ en fonction de sa puissance, de son design, de sa marque et du type de combustible utilisé : bois, pellets ou mixte.

 

Source : comprendrechoisir.com